Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infosports75

MATCH FRANCE -ANDORRE -DIDIER DESCHAMPS : "...ÊTRE VIGILANT..."

9 Septembre 2019 , Rédigé par Isabelle Gratien Publié dans #FOOTBALL

Didier Deschamps, sélectionneur de l'Equipe de France -crédit photo@Yahoo.com/sports

Didier Deschamps, sélectionneur de l'Equipe de France -crédit photo@Yahoo.com/sports

Lors de la conférence de presse qui s'est tenue ce matin à Clairefontaine, veille du match France-Andorre dans le cadre de la 6ème journée des éliminatoires de l'Euro 2020,   le sélectionneur Didier Deschamps a souligné qu'il fallait être vigilant avant cette rencontre.

 

Avec un match victorieux contre l'Albanie samedi soir dernier au Stade de France (4-1), l'Equipe de France comme l'a dit en conférence de presse ce matin , Didier Deschamps devra garder cette dynamique pour battre Andorre :"On est toujours vigilants car quand le premier match se passe bien, il y a toujours un peu de relâchement. On va être attentifs à ça. Comme tous, vous pensez que l'affaire est déjà réglée contre Andorre, mais ça reste un match de foot. Cette équipe a cédé à la fin contre la Turquie, elle va être regroupée et se battre du début à la fin. Il faudra amener la même variété, la même vitesse et la même percussion pour déséquilibrer l'adversaire et marquer des buts."

 

 

Hugo Lloris, Capitaine et gardien de but de l'Equipe de France -crédit photo@goal.com

Hugo Lloris, Capitaine et gardien de but de l'Equipe de France -crédit photo@goal.com

Pour Hugo Lloris, le capitaine et gardien de but de l'Equipe de France interviewé juste après le passage de Didier Deschamps, il faudra trouver des solutions pour se rendre le match facile   : "On s'attend à jouer face à une équipe regroupée. À nous de faire ce qu'on a bien fait contre l'Albanie en respectant notre positionnement, en mettant du rythme. (...) C'est à nous de trouver les solutions pour se rendre le match facile.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article